editio-36_bis

Edito #36 : Zigzag zig

 editio-36_bis

[su_label type= »success »]Accès Libre[/su_label] Edito #36 : Zigzag zig

Le zigzag est ce cheminement qui vous permet en montagne d’atteindre le sommet… Il permet également d’en descendre avec plus de sécurité. Sa définition selon le Larousse reste graphique : « ligne brisée formant des angles alternativement saillants et rentrants ». Sa symbolique est plus intéressante. Est-ce qu’on avance plus vite en zigzagant ? Ce mouvement qui nous force à nous retourner à chaque virage et à voir nos traces, est-il tortueux ou vertueux ?

[su_spacer size= »0″]Quiconque a monté un sentier de montagne ne se pose pas de question. Couper tout droit est soit impossible soit trop éprouvant. Ce mouvement curieux n’est pas sans rappeler les techniques oscillatoires que nous décrivons longuement dans ce numéro #36 de L’ostéopathe magazine : les techniques harmoniques. Ces techniques s’inspirent du modèle oscillatoire du pendule. Un mouvement répétitif qui fait osciller une masse avec une certaine fréquence entre deux points définis. Sans les forces d’absorption, ce mouvement serait infini.

[su_spacer size= »0″]
Appliquée à la physiologie humaine, cette oscillation maîtrisée stimule les processus d’autoguérison du corps humain.

[su_spacer size= »0″] Le mouvement harmonique devient alors thérapeutique. Intéressante cette idée qu’un mouvement d’aller-retour censé nous ramener au même endroit nous permet finalement de dépasser un état physiologique. Est-ce qu’en refaisant le même mouvement on va plus en profondeur ou est-ce que finalement ce mouvement serait différent à chaque fois ?

[su_spacer size= »0″]Eyal Lederman nous convainc qu’appliquer des mobilisations dynamiques avec la bonne fréquence a un effet curatif. À condition que ce mouvement soit harmonique, à l’unisson des tissus et au diapason de l’intention thérapeutique.

[su_spacer size= »0″] À l’image de la symbolique du labyrinthe pour les compagnons qui décrit un parcours allant vers le centre, pour acquérir différents apprentissages, puis vers la sortie, pour partager cette connaissance, le zigzag-zig pourrait être ce chemin qui mène de la connaissance à la sagesse pour finir par la compréhension*. Dans les mains d’un thérapeute, c’est un mouvement ultime.
Êtes-vous prêt(e)s à prendre ce virage ?

* D’après la signification du surnom du rappeur Rza du Wu-Tang Clan : R pour son premier surnom Rakeem, Z pour Zig-zag-zig (décrivant le chemin « from Knowledge to Wisdom to Understanding »), A pour Allah.

Reza

Par Reza Redjem-Chibane, redacteur en chef

 

[su_spacer size= »0″]

megaphone17

Réagissez : Que pensez-vous de cet article ?

Vous êtes curieux ? Bénéficiez d’un accès illimité à tous les articles du site et bien plus encore… en vous abonnant !

Picto-IdPicto-Abo

 

 

Partager cet article

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on print
Share on email

Ecrire un commentaire

  • Connexion

    Cet article peut vous interesser

    Le dernier magazine à la une

    Prisme

    Facebook

  • Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs.
    Les cookies sont des données qui sont téléchargés ou stockés sur votre ordinateur ou sur tout autre appareil.
    En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies.