edito

Edito #34 : De la pensée stérile à l’idée fertile, tout l’art de la création

Edito #34 : De la pensée stérile à l’idée fertile, tout l’art de la création

Comment passer de la pensée à l’idée ? Les pensées nous envahissent et les idées nous éclairent. Les pensées sont omniprésentes, du lever au coucher, voire pendant notre sommeil… Dans ce flux continu de pensées, l’idée apparaît comme un accident, un événement original qui retient notre attention. Il faut la révéler par notre regard intérieur pour qu’elle ne se confonde pas avec nos pensées infructueuses. [su_spacer size= »0″]
Une idée est parfois obsédante. Elle vient, s’éloigne, prend diverses formes. Elle tente de s’échapper de notre esprit et sa recherche devient alors entêtante. En calmant nos pensées agitées, on peut rattraper une idée fuyante. Il s’agit alors de faire de l’espace, du vide, pour faire naître cette idée. Intéressante cette idée de créer à partir d’un espace vide… Finalement, « les idées n’existent pas toutes faites, il faut les faire »* nous dit Gilles Deleuze.

[su_spacer size= »0 »]
Mais alors, qu’est-ce-qu’une idée fertile ? Est-ce une idée qui donne naissance à des projets concrets … ou à d’autres idées ?

[su_spacer size= »0″] In fine, « l’idée traverses toutes les activités créatrices. Créer c’est avoir une idée ! »*           L’Homme façonne alors ses envies en orientant ses idées… à moins que ce ne soit l’inverse. Le sens du désir d’avoir un enfant s’interroge également. Mais une fois dépassée cette question, ou évitée, la fertilité d’un couple peut remettre en question ce projet.

[su_spacer size= »0 »]La fertilité féminine, au cœur de ce numéro 34 de L’ostéopathe magazine, nous rappelle à quel point la chose la plus naturelle et la plus évidente est un processus bien plus influencé qu’il n’y paraît par notre psyché, notre environnement, notre histoire. L’adaptabilité humaine trouve parfois ses limites. Lorsque la fertilité est troublée, la science vient suppléer une physiologie reproductive innée et les femmes créent par la naissance. Avec parfois l’ostéopathie comme facilitateur. Quelle bonne idée !

Reza

Par Reza Redjem-Chibane, redacteur en chef

Un édito écrit à partir de l’abécédaire de Gilles Deleuze, philosophe français. Citations de ce dernier.

[su_spacer size= »0″]

megaphone17

Réagissez : Que pensez-vous de cet article ?

Vous êtes curieux ? Bénéficiez d’un accès illimité à tous les articles du site et bien plus encore… en vous abonnant !

Picto-IdPicto-Abo

Partager cet article

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on print
Share on email

Ecrire un commentaire

  • Connexion

    Cet article peut vous interesser

    Le dernier magazine à la une

    Prisme

    Facebook

  • Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs.
    Les cookies sont des données qui sont téléchargés ou stockés sur votre ordinateur ou sur tout autre appareil.
    En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies.