logo-Ostéopathie-Québec-2015-web

Ostéopathie pédiatrique et collaboration interprofessionnelle : l’inévitable rapprochement

[su_label type= »info »]Magazine Uniquement [/su_label]Du 24 au 26 septembre, c’est à Montréal (Canada) que la planète ostéo avait le regard tourné. Avec un double objectif. D’abord pour observer la 1 ere conférence mondiale sur l’ostéopathie pédiatrique et la collaboration interprofessionnelle organisée par Ostéopathie Québec.

Ensuite, parcelogo-Ostéopathie-Québec-2015-web-que dans le même temps, l’OIA (Osteopathic International Alliance) avait choisi le Canada pour tenir son congrès annuel. L’ambition d’Alain Bouchard, organisateur de ce rendez-vous, était de rassembler les meilleures expertises en ostéopathie pédiatrique au niveau international. Avec pas moins de 25 conférences, 26 ateliers et
des conférenciers venant de 11 pays différents, le pari a été tenu.
Le traitement de la partie ostéopathie pédiatrique de ce congrès a été complet. Les conférences plénières ont abordé la recherche en présentant les avancées scientifiques et cliniques de l’ostéopathie pédiatrique et les opportunités découlant de la collaboration entre chercheurs et cliniciens.
Au niveau de la pratique et de l’aspect thérapeutique, les ateliers ont été nombreux et variés puisque les sujets proposés portaient sur la grossesse, le développement du fœtus, l’accouchement, la plagiocéphalie, etc. Sans oublier, tous les motifs de prise en charge de la petite enfance : otite, dyslexie, troubles de l’apprentissage, scoliose, orthodontie, etc.
Au cours de ces 3 jours, le thème de la collaboration interprofessionnelle a également été abordé en profondeur avec des chercheurs spécialisés sur le sujet et des exemples de mise en place particulièrement intéressants. L’importance de la collaboration interprofessionnelle dans les soins pédiatriques a ainsi été démontrée et le rôle des organisations caritatives et des fondations a été mis en avant dans le développement de la collaboration interprofessionnelle et de la médecine intégrative.
Que ce soit dans sa dimension clinique ou dans des projets de recherche, ce congrès aura démontré que la collaboration est possible entre l’ostéopathie et d’autres disciplines scientifiques ou thérapeutiques. On se souviendra de ce congrès au Québec, dont un compte rendu complet sera à découvrir dans L’ostéopathe magazine #27. A paraître le 1er décembre.

Partager cet article

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on print
Share on email

Ecrire un commentaire

  • Connexion

    Cet article peut vous interesser

    Le dernier magazine à la une

    Prisme

    Facebook

  • Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs.
    Les cookies sont des données qui sont téléchargés ou stockés sur votre ordinateur ou sur tout autre appareil.
    En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies.