33-OsteoMag_mozaix

Ostéopathie et Autisme : le témoignage de Louise Antunes

En 2017, Ostéomag inteviewait Louise Antunes, ostéopathe D.O., dans le cadre de son reportage sur l’ostéopathie et l’autisme publié dans Ostéomag #33.
Trois ans plus tard, Louise nous propose un nouveau témoignage afin de faire part des avancées concernant la prise en charge par les ostéopathes des personnes avec autisme.

Témoignage de Louise Antunes*

Depuis 3 ans, la prise en charge des personnes autistes dans le champ ostéopathique évolue ! Bien entendu, les changements sont grands pour la cause mais petits en intensité. Forts dans l’implication des ostéopathes mais encore peu développés et reconnus. Qualitatif et encore peu quantitatif. Des petits pas de souris pour espérer une évolution de géant.

Pourtant, en trois ans, le regard de l’ostéopathie évolue et notamment de la part des familles, des soignants et des professionnels qui accompagnent au quotidien les personnes autistes.

En trois ans, une formation pour les ostéopathes spécialisée sur les troubles du neuro-développement et notamment sur l’autisme a vu le jour.

En trois ans, les ostéopathes rentrent dans les institutions et traitent enfants, adultes et soignants (instituts medico-éducatif et Sessad).

En trois ans, les ostéopathes rentrent dans des services hospitaliers spécialisés dans la douleur auprès des patients dyscommunicants.

En trois ans, les ostéopathes défendent et représentent leur pratique au salon de l’autisme ainsi que dans diverses conférences sur la douleur et sur la santé mentale des personnes autistes.

En trois ans, les ostéopathes forment d’autres professionnels sur la douleur des personnes autistes.

En trois ans, les ostéopathes se forment aux troubles du neuro-développement, aux troubles perceptifs sensoriels et aux troubles cognitifs.

En trois ans, l’ostéopathie prend de plus en plus place dans l’équipe pluridisciplinaire et dans la prise en charge somatique adaptée du patient autiste.

Certes, encore peu d’ostéopathes. Mais des praticiens touchés de près ou de loin par l’autisme. Des thérapeutes à l’écoute de leurs patients et des familles, parfois fragiles et surtout très vulnérables. Les recherches avancent à grand pas pour nos patients autistes, continuons à les aider et à les soulager au quotidien.

* Les tribunes et témoignages publiés sur Osteomag.fr ont pour vocation de nourrir le débat et de contribuer à un échange constructif. Les propos tenus dans ce cadre ne reflètent en aucune mesure les opinions des journalistes ou de la rédaction et n’engagent que leur auteur.

Partager cet article

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on print
Share on email

Ecrire un commentaire

  • Connexion

    Cet article peut vous interesser

    Le dernier magazine à la une

    Prisme

    Facebook

  • Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs.
    Les cookies sont des données qui sont téléchargés ou stockés sur votre ordinateur ou sur tout autre appareil.
    En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies.