© fmgbain

La fatigue chronique n’est pas une maladie psychologique !

Le syndrome de fatigue chronique aurait une signature biologique d’après une étude américaine, publiée le 27 février dans le journal Science Advances. Les niveaux de 51 marqueurs du système immunitaire dans le plasma de 298 malades et de 348 personnes en bonne santé ont été testés. Résultat : des patients atteints de la maladie depuis trois ans ou moins présentaient des niveaux plus élevés de cytokines, messagers cellulaires notamment impliqués dans la réponse immunitaire. Cette étude contribue à confirmer le rôle d’une anomalie immunitaire dans la fatigue chronique. En France, l’Association Française du Syndrome de Fatigue Chronique estime que 150 000 personnes pourraient être touchées par ce trouble.

Source : Distinct plasma immune signatures in ME/CFS are present early in the course of illness. M. Hornig et al. Science Advances, février 2015 DOI: 10.1126/sciadv.1400121

Partager cet article

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on print
Share on email

Ecrire un commentaire

  • Connexion

    Cet article peut vous interesser

    Le dernier magazine à la une

    Prisme

    Facebook

  • Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs.
    Les cookies sont des données qui sont téléchargés ou stockés sur votre ordinateur ou sur tout autre appareil.
    En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies.