Orteil

Equilibre postural : Quid du gros orteil ?

Hallux

L’étude de la posture n’est pas chose aisée et les publications disent tout et son contraire. Quel paramètre compte le plus ? Est-ce généralisable ? Une équipe s’est intéressé à l’impact de modification d’appui au niveau du gros orteil sur certains paramètres posturaux. Alors un gros orteil, ça compte ?

Détaillons l’étude 

Les auteurs à l’aide d’une plateforme de stabilométrie, mesurent l’effet d’ une cale de 0,8mm sous l’hallux chez un échantillon des 14 handballeuses de niveau élite. Il s’agit d’une étude avant-après sur un temps de mesure à 51,2 secondes à une fréquence de 40 Hz.

Il en ressort que l’ajout de cette cale a diminué de manière statistiquement significative l’aire de déplacement du entre des pressions (p<0,05) et de sa vitesse de déplacement (<0,01) sans changer la position moyenne du centre des pressions (pas de différence statistiquement significative). Ces résultats indiqueraient une amélioration de l’équilibre des sportives.

Malheureusement beaucoup de limites

Notons déjà un point fâcheux, il n’y a pas de mesure dynamique. Pourtant ce ne sont pas les tests qui manquent (tapis de courses, star exécution balance test, y balance test). Rien n’indique que cette épaisseur supplémentaire ne posera pas de problème lors des sauts et de la course.

Il est dommage que les auteurs n’est pas non plus répété la mesure avant-après chez les sujets afin de s’assurer de la reproductibilité de l’effet chez un même sujet ce qui permet de s’assurer encore plus que l’effet n’est pas le fruit du hasard.

Le protocole reste flou sur le rôle de chacun sur le recueil et le traitement des donnés pour diminuer l’effet expérimentateur.

L’étude ne fournit pas en annexe les données brutes qui permettraient de vérifier les résultats statistiques (étant donné que la faible différence au niveau des groupes, et que l’échantillon est inférieur à 30 sujets).

Enfin, l’échantillon d’étude étant composés de que joueuse de handball niveau élite, difficile d’extrapoler au reste de la population ce que les auteurs tentent de faire en parlant de résultats chez d’autres sportifs aux contraintes différentes et notamment des oscillations latérales du centre des pressions (paramètre non rapporté dans l’étude, ne permettant pas de juger si cette cale joue sur ces oscillations).

À retenir :

  • L’ajout d’une calle de 0,8 mm va réduire aire et vitesse de déplacement du centre des pressions, montrant une moins grande nécessité pour le patient de gérer son équilibre.
  • Néanmoins, l’étude possède beaucoup de limites (taille d’échantillon, pas de mesure dynamique, choix de l’échantillon).

Source:

Viseux F et al, Less than one millimeter uder the great toe is enough to change balance ability in elite women handball players, Journal of human kinetic, 2019; 69: 69-77.

Hallux

Réagissez : Que pensez-vous de cet article ?

Vous êtes curieux ? Bénéficiez d’un accès illimité à tous les articles du site et bien plus encore… en vous abonnant !

Hallux
Hallux

Partager cet article

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on print
Share on email

Ecrire un commentaire

  • Connexion

    Cet article peut vous interesser

    Le dernier magazine à la une

    Prisme

    Facebook

  • Nous utilisons les cookies afin de fournir les services et fonctionnalités proposés sur notre site et afin d’améliorer l’expérience de nos utilisateurs.
    Les cookies sont des données qui sont téléchargés ou stockés sur votre ordinateur ou sur tout autre appareil.
    En cliquant sur ”J’accepte”, vous acceptez l’utilisation des cookies.